Musée imaginaire du travail

Le travail contemporain est très souvent mis en scène, sous forme de photographies ou de films (documentaires ou fictions). Mais les représentations du travail peuvent être beaucoup plus riches et instructives si on adopte, pour en définir le périmètre, une définition anthropologique du travail, c'est à dire qu’on ne le considère pas uniquement sous sa forme actuelle, mais comme un attribut propre à l’espèce humaine qui court, sous des formes à chaque fois adaptées, de la préhistoire à aujourd’hui. On ouvre ainsi son regard à de nouvelles figurations, d’autres époques.

Voici à titre d’exemple les réflexions sur le travail suscitées par l’examen attentif d’une peinture du XIX° siècle et d’une gravure du XVIII°, et les débats qui peuvent être engagés à partir d’elles :

·         La valeur des métiers, à partir d’une peinture d’Edgar Degas

·         Technique et conditions de travail, à partir d’une gravure tirée de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert. 

Vous pourrez trouver d’autres images accompagnées de commentaires sur le bloc-notes « Penser le travail autrement » en cliquant sur la catégorie Images.